• vdcosme

Préserver son équilibre de vie


Quand on pose la question  de ce qui  est en lien avec  la Qualité de Vie au Travail,  la  « conciliation entre vie privé et vie professionnelle »  arrive en deuxième position dans la tête des français, juste après la nature du travail  (selon l’enquête de  l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail réalisée en 2012).



Si l’équilibre de vie est  donc  un sujet  prioritaire pour  80% des salariés français,  30% expriment  avoir de réelles  difficultés à le préserver. Il s’agit  tout particulièrement  des trentenaires et des habitants  d’ Ile de France  dont on identifie aisément les facteurs  aggravant :  rôle parental auprès de jeunes enfants pour les uns, temps de transports pour les autres, parfois les deux…

On comprend alors pourquoi les pouvoirs publics incitent à la promotion des bonnes pratiques en  matière de  rééquilibrage du  rôle du père dans le partage des responsabilités familiales  et d’aménagement du temps de travail en entreprise… (cf. l’étude européenne « Pour une meilleure articulation entre la vie professionnelle et la vie familiale » réalisée par le ministère de la réforme de l’état, de la décentralisation et de la fonction publique.)

Et oui,  malgré les évolutions sociétales,  les charges de familles  – enfants et parents- incombent encore majoritairement aux femmes.  Pour  aider  les pères à trouver une  place à part entière dans la société il ne suffit pas de   faire évoluer lentement les mentalités. Des campagnes de sensibilisation comme celles des « pères actifs » en Belgique où  à destination des employeurs en Australie propose des outils  concrets pour favoriser la modification en profondeur les  représentations des rôles attribués à chaque sexe.

S’il est donc avéré qu’il est  complexe pour une femme française salariée de concilier ses temps de vie, qu’en est il pour les femmes entrepreneurs?

Action’Elles – association de promotion de entrepreneuriat  féminin a interrogé dans une table ronde consacrée au sujet  qui nous préoccupe des chefs d’entreprise à  sa convention annuelle le 25/06 dernier. Voici ce qu’il en ressort:

  1. les femmes entrepreneurs ont des difficultés à dire non aux sollicitations familiales, en particulier  quand le lieu de vie est partagé avec le lieu de travail

  2. une quasi obligation pour ces femmes entrepreneurs de prendre soi de soi – activité extérieure régulière- pour préserver leur  mental des doutes qui les assaillent régulièrement.

Ces éléments rejoignent ce qui a émergé  des discussions des porteuses de projet  que j’ai récemment  rencontrées lors d’un atelier « Préserver votre équilibre de vie » organisé à Astrolabe Conseil. Je vous livre les informations principales:

Facteurs de déséquilibre les plus prégnants  :                                        Facteurs protecteurs les plus cités:

          – exogènes : sollicitations et charge de travail                                        soutiens des proches

          – endogènes : anxiété et incapacité à  dire non                                        activité de détente régulière

 Il semble donc important de mettre en place à tous les niveaux et de façon coordonnée -état/entreprise/monde associatif…des actions qui vont dans le sens de la prise en compte globale des individus pour aider chacun à manager correctement sa Vie et en augmenter la Qualité.

0 vue

Contact

Ageqi 

12 rue Ginoux 75015 Paris, France

E-Mail : vdcosme@ageqi.fr

Tél : 0671263814 

  • White LinkedIn Icon
  • White Facebook Icon

© 2020 par par Ageqi Créé avec Wix.com