Recruter un collaborateur c’est aussi savoir l’ intégrer avec succès !

Joe_portrait_w193h257

 

Comment un film tourné dans le sud profond des USA, revisite  avec brio, dans une seule scène, les fondamentaux du management d’équipe…

Joe est un film clair obscur  qui aborde les thèmes de la relation des hommes avec la nature, les autres, le travail et la société avec  une autant violence  que de poésie.  A travers le personnage principal  de Joe,  homme au passé incertain et  chef d’une petite entreprise de d’abattage d’arbres, sont incarnées  les valeurs fondatrices de la coopération.

La scène de l’embauche du jeune  Gary et de sa première journée de travail est un modèle du genre qu’il serait intéressant de passer dans toutes les écoles de  management pour en  tirer les enseignements.

Je me propose de vous livrer ma lecture,  avant de vous inciter à aller voir le film qui montre l’humain sous toutes ses ressources!…

  • L’entretien d’embauche est basé principalement sur la motivation et l’expérience, pas sur le statut social ni sur l’apparence – Gary est un laissé pour compte de 15 ans qui a roulé sa bosse dans des activité similaires et qui  montre une forte  envie de travailler : « Donne moi une seule raison qui me donne envie de t’embaucher ! » lui demande Joe d’emblée. La détermination de Gary se lit dans ses yeux et s’entend dans sa voix. La prestance de Joe n »empêchera  pas la jeune recrue de s’affirmer en lui listant  avec conviction  tous les jobs du même type qu’il à déjà fait.
  • Un protocole d’accueil et d’intégration lui est réservé: il passera la journée avec le chef d’équipe puis avec chacun des membres pour faire connaissance,observer  et reproduire les gestes de chacun
  • Les règles  et les valeurs de  l’entreprise lui sont clairement expliquées par son tuteur qui lui fera faire un tour de toutes les tâches susceptibles de lui être confiées. La transparence, la confiance, le respect, et  l’équité  sont le fondement de la réussite des relations au sein de l’entreprise :  » le travail est dur, le patron est exigent mais on ne te jugeras pas sur qui tu es mais sur ce que tu fais, ici  inutile de bluffer ! » assène le chef d’équipe avec franchise et bonhomie
  • La reconnaissance et la convivialité sont  dans l’ADN de la boîte: Gary aura dès le premier jour le même salaire que les autres, il sera remercié pour ses efforts et sera  intégré aux discussions du groupe. Son jeune âge donnera envie à ses collègues de retrouver du plaisir dans les travaux répétitifs, travailler dur ne veux pas dire se prendre au sérieux…
  • L’authenticité, la diversité, de droit d’expression et la tolérance  forment la particularité du mode managérial du patron qui accepte tout le monde sans discrimination et autorise ses collaborateurs à donner leur avis, voire  à  le mettre en boîte sur  la vétusté du camion qui les emmène au travail !

Bref , 10 minutes de son et d’images qui valent mieux que 2 jours de théorie et qui donnent une belle leçon de management avec  la preuve par 3 que le leadership se nourrit de l’exemplarité  des chefs !

 

 

Une réflexion au sujet de « Recruter un collaborateur c’est aussi savoir l’ intégrer avec succès ! »

  1. Bien vu Virginie, tu donnes envie de voir ce film qui semble être très bien joué et tu fais un pont intéressant entre fiction et réalité ou comment la fiction s’inspire de la réalité et comment il serait bon que la fiction bien menée inspire NOTRE REALITE QUOTIDIENNE.
    Merci

Laisser un commentaire