Qualité de vie au travail ? Des pistes d’action dans la pensée philosophique…

Si l’équilibre de vie est une des principales préoccupations des français (thématique de la semaine de la QVT 2014), qu’en est-il de notre capacité à vivre ensemble et à ressentir de la satisfaction à l’occasion de notre activité professionnelle ?

La convivialité sur les lieux de travail et la satisfaction du travail bien fait  font partie des attentes fortes  de l’ensemble des personnes interrogées sur la qualité de vie au travail. Comme les  sociologues nous l’enseignent, l’homme a donc comme caractéristiques :

  •     d’aimer être en société
  •     d’avoir besoin de réalisation réussie pour se sentir bien dans sa peau …

A défaut de rechercher l’origine de ces aspirations, allons faire un tour du côté des écrits philosophiques. L’exploration de ces hypothèses nous permettra sans doute de  trouver des pistes  d’application de ces principes de base dans la vie de tous les jours !   En introduction, rappelons que l’Ethique avait pour les grecs anciens comme objet principal de vivre au mieux, ce qui ressemble étrangement à la mission des politiques de santé au  travail…

Amitié = coopération ?

L’amitié qui signifiait pour Aristote « réciprocité et bienveillance au service de l’action»,  était alors un concept qui dépassait le simple cercle de la vie privée. Il  apparentait donc à celui bien actuel de coopération si recherché en entreprise. Cette capacité à travailler ensemble est devenue -suite aux excès du modèle d’individualisation des  résultats-  tout aussi nécessaire à l’adaptabilité d’une organisation post moderne qu’à  la qualité des échanges entre les salarié . De là à dire qu’ elle trouve sa source dans l’étymologie de  l’amitié il n’y a qu’un pas…

Tolérance et expérimentation !

Pour maintenir de bonnes relations, Hegel  propose de comprendre les sentiments et émotions  des autres avant de les juger, à prendre du recul et à se libérer du ressentiment. Ceci n’est pas sans faire écho     aux  techniques de communication non violentes proposées dans les sessions de formation d’affirmation de soi … Cette attitude qui allie prudence et tolérance, nous incite à accepter les différences et  à multiplier les échanges pour  progresser dans la compréhension des choses. L’expérience étant présentée dans cette         pensée idéaliste, comme la réalité du changement. Espérons que les entreprises françaises suivent les conseils d’Hegel, et osent plus souvent mettre en œuvre les recommandations des acteurs de la santé au travail !

Création = joie

SONY DSC Quant on apprend à la lecture de Bergson que le bien être naît de la création, on ne peut qu’inciter les entreprises à innover en matière de politique de Qualité de Vie au Travail. Sans oublier de permettre à l’expression du corps d’exister en entreprise, alors l’auteur du « Rire et de l’intuition philosophique » serait comblé ! L’élan vital passe selon lui par le    mouvement du corps pour chanter la joie ! Que chacun se le dise et en profite pour le mettre en pratique l’été en vacances, mais aussi à la rentrée au  boulot…     Merci à France Culture pour ces apports culturels qui font écho dans notre actualité ( saison de  rencontres autour du « régime des passions » animé par Raphaël Einthoven au théâtre de l’ODEON)

Laisser un commentaire